Tuesday, August 30, 2005

on n'a pas mérité ça (j'essaie de me convaincre là...)

Ca y est, la campagne présidentielle est lancée. En interne pour l’instant. Du coté du Parti Socialiste on la joue petits meurtres entre amis. Personnellement je suis apolitique (je me répète je sais) et je ne vote pas (explication pour une prochaine fois, promis !), mais j’ai une conscience politique et un intérêt certain pour la chose car seule la politique pourra(it ) changeait ce monde. Donc là je regarde ce qui se profile à l’horizon 2007 et que vois-je ? Horreur, malheur (air connu de salsa démoniaque), une double affiche entre d’un côté Strauss-Khan ou Fabius et de l’autre Sarkozy ou Chirac. Alors là je dis que saloperie de bordel de merde à chier on n’a pas mieux à nous proposer???????? Donc je regarde un petit coup et pour en trouver quelques uns qui valent le coup il faut se lever tôt. Déjà si on retire les extrémistes qui sont bien beaux avec leurs « utopies » (ça a déjà été essayé par le passé et on connaît les résultats), et qu’on dégraisse les démagos-arrivistes-carriéristes (si si, ces qualités peuvent s’accumuler) mais que reste-t-il ? Et bien moi en y ayant donc réfléchi, j’aimerais voir au second tour une affiche Kouchner/Borloo, ça nous changerait. Sinon il y a Martine Aubry qui est intéressante, et une femme président ça me botterait bien tiens ! (tant que ce n’est pas Alliot-Marie, hein !)

3 comments:

Thomas said...

Mon idée est que plus on monte sur l'échelle de la politique, plus on trouve des gens qui n'en ont rien à cirer de l'avenir d'un pays et des gens qui y vivent. L'unique but devient l'enrichissement personnel, le plan de carrière et les privilèges de fonction.

koz said...

Rassurez-vous : un Le Pen / Lang est aussi une possibilité.

fabien said...

Encore faut-il que Le Pen réunisse les 500 (1000?? ça va changer ou pas ça?) signatures, avec ce qui c'est passé en 2002 ce n'est pas dit... (là c'est moi qui m'avance)